Pierre HANNA
Pierre Hanna Maître de Conférences (Université Bordeaux 1)

Équipe LaBRI : Image et Son
Fonction administrative : Directeur adjoint de l'Equipe Image et Son. Resp. Projet Région (volet pédagogique)
Page personnelle : http://www.labri.fr/Perso/~hanna
Courrier électronique : pierre.hannaarobaselabri.fr
Bureau : 375
Tél : +33 (0)5 40 00 35 07


Recherche

Depuis Septembre 2005, je suis Maître de Conférences au LaBRI dans le thème Modélisation du Son et de la Musique de l'équipe Image et Son. Le domaine de mon projet de recherche se situe au carrefour de plusieurs domaines scientifiques~: la psychoacoustique, le traitement du signal numérique, l'informatique en temps-réel, les mathématiques statistiques et la théorie musicale. Il concerne le traitement informatique du son et de la musique et se décline en deux grandes parties~: la modélisation musicale de sons et la recherche d'informations musicales. En particulier, depuis 3 ans, j'aborde ce thème de recherche émergent en collaborant avec des chercheurs issus d'autres disciplines tels que des experts en algorithmique du texte, en bioinformatique, ou encore en musicologie. J'ai donc été amené à m'intéresser à d'autres domaines de recherche.

La première partie de mes activités de recherche s'inscrit dans la continuité de mes travaux de thèse, et concerne en particulier les sons complexes, ou plus exactement les sons contenant une forte composante bruitée. L'essentiel des recherches existantes a été consacré jusqu'à maintenant à la modélisation des parties périodiques du signal. Un son périodique de base, comme par exemple une sinusoïde pure, n'est pourtant pas un son naturel. Ce n'est que depuis quelques années que la partie bruitée du son est prise en considération. La qualité de rendu des sons n'en est que meilleure. Toutefois, la représentation de cette partie repose sur des hypothèses peu restrictives et approximatives, car les sons étudiés restent majoritairement des sons instrumentaux peu bruités. La poursuite des travaux effectués lors de ma thèse ont donné lieu à des publications en conférences internationales, ainsi qu'à un article en revue internationale.

Par ailleurs, j'ai proposé depuis 2006 de développer un nouveau thème de recherche transverse lié au traitement des informations musicales. Le nombre de documents musicaux numériques disponibles en ligne (Internet, mobile, ...) ne cesse de croître. De nouvelles méthodes de navigation et de classification doivent être proposées aux utilisateurs. Ces méthodes reposent en majeure partie sur l'estimation de la similarité musicale entre deux morceaux. Cette estimation doit être précise, et s'avère donc être un processus complexe. J'ai été à l'initiative avec mon collègue Pascal Ferraro d'un nouveau projet de recherche du LaBRI regroupant des chercheurs des équipes Image et Son (Modélisation du Son et de la Musique) et Modèles et Algorithmes pour la Bioinformatique et la Visualisation d'Informations. Nous travaillons à la mise au point de systèmes de comparaison de séquences musicales, en appliquant des techniques employées dans le domaine de la bioinformatique et de l'algorithmique du texte. Nous proposons de développer de nouvelles méthodes prenant en compte les caractéristiques musicales telles que la mélodie, l'harmonie, le rythme, etc. Les applications des ces algorithmes sont très nombreuses: la requête par sifflement, la requête par extrait musical, les résumés de morceaux automatiques, l'évaluation du jeu musical, etc. Une partie de ces recherches s'effectue dans le cadre de la thèse de Thomas Rocher que j'encadre. Mais des collaborations nationales et internationales sont également en cours sur ces problèmes d'évaluation automatique de la similarité musicale avec notamment Costas Iliopoulos du King's College de Londres, expert en algorithmique du texte ou Mathieu Lagrange, chercheur à l'IRCAM. De nombreux résultats ont déjà été obtenus, donnant lieu à de nombreuses publications en revues et conférences internationales. Ces recherches s'effectuent dans le cadre du projet ANR jeunes chercheurs SIMBALS dont je suis le coordinateur.

Encadrement

Thomas Rocher, doctorant MENRT, Université Bordeaux I, co-encadré avec Myriam Desainte-Catherine. Benjamin Martin, doctorant MENRT, Université Bordeaux I, co-encadré avec Myriam Desainte-Catherine et Pascal Ferraro.

Extrait de publications













Responsabilité pédagogique

co-Responsable de l'UE Analyse et Synthèse du Son Musical (ASSM), Master 2
co-Responsable de l'UE Informatique Musicale, Contrôle et Composition (IMCC), Master 2

Administration

Membre de la commission consultative du LaBRI
Membre élu du conseil scientifique du LaBRI

Valorisation

Coordinateur national du projet ANR Jeunes Chercheurs SIMBALS http://simbals.labri.fr

Page mise à jour le 13/08/2010 à 10:56