“Nous pensions dépassé le fantasme d’une « intelligence artificielle qui pourrait mettre fin à l’humanité » ou bien surpasser l’intelligence humaine. Et pourtant c’est bien dans la bouche d’un grand scientifique que cette sempiternelle contre-vérité scientifique revient. Bien entendu, cet humain a aussi le droit de dire des conneries, surtout quand il s’exprime sous la pression médiatique hors de son champ de connaissance avec des arguments qui ne relèvent pas d’une démarche scientifique, mais d’un pourquoi pas qui n’a rien de réfutable”…

More at Scilogs website