User Tools

Site Tools


boissier:solution_homework1_exercise1
Critères & points attribués Points selon votre argumentation (aspects positifs/négatifs)
(1) Présentation / Objet et objectifs 0.5
(2) Distance opérationnelle 1
(2) Distance articulatoire 1
(2) Distance sémantique 1.5
(7) Total 4

Guy Melançon 2012/04/04 20:58

G.M. S'agit-il seulement de "quelques êtres vivants", j'ai cru voir que l'on visualisait le "Tree of life" ... Vous avez fait le choix du travail minimal ... Cette visualisation est lourdes de très nombreux défauts, tant au niveau perceptif qu'opérationnel. Il y a avait des pages à écrire sur les défauts qui relèvent de l'opérationnel. Il est plus difficile de se lancer sur le terrain sémantique puisque les données sous-jacentes sont très spécialisées (vous auriez pu le préciser). Je ne vous pénalise pas trop pour les aspects sémantiques, mais j'ai été en revanche sévère sur les aspects opérationnels.

Visualisation choisie : http://www.visualcomplexity.com/vc/project_details.cfm?id=378&index=34&domain=Biology http://itol.embl.de/itol.cgi

Il s'agit d'une classification de quelques être vivants selon leur appartenance au monde du vivant (archaea, bactéries et eucaryotes).

Le premier point négatif étant le choix des couleurs : par défaut, les 3 couleurs des catégories sont très claires/transparentes, ce qui n'est pas évident pour voir les limites de chacune d'entre elle.

G.M. On peut difficilement être d'accord avec vous. Le choix des trois couleurs pour distinguer les trois catégories Archaea, Bacteria et Eukaryota suivent à la lettre les préconisations du ColorBrewer. Vous ne mentionnez pas les trois autres couleurs utilisés pour apporter l'information concernant la taille du génome, de la date de sa publication et de son nombre de domaines. Elles s'éloignent du ColorBrewer, mais il ne s'agit pas ici d'indiquer des catégories. On utilise astucieusement une luminance qui tranche avec les couleurs utilisés pour coloriés les précédentes catégories. Ce sont des données numériques (sauf la date qui représente du temps), et sont associés à la taille d'un rectangle placé en circonférence du dendogramme.

Cependant, l'organisation, le fait de pouvoir cacher certaines catégories, et le fait de pouvoir colorier les branches de l'arbre ou seulement ses feuilles, facilite un peu l'étude du document.

Le deuxième point négatif étant la lourdeur de l'interface : beaucoup de fenètres qui s'affichent si on rate son clic, le zoom qui est un bouton dans la page web et non une fonction de la molette de souris, la lenteur du décalage/réaffichage de l'image… et tout ceci consomme beaucoup de CPU ! (mon ordinateur s'est mis à beaucoup chauffer lors des changements de types d'affichage, et des décalages) L'étude du document est ralentie par l'utilisation de l'interface.

G.M. On parle ici de la //distance articulatoire//, de la difficulté à naviguer la carte.

Le premier point positif est le choix facile de 3 affichages différents : circulaire, en liste ou en arbre. Si la liste circulaire est un peu complexe à utiliser, la liste facilitera la lecture des noms, et l'arbre facilitera le regroupement des différents groupes. La liste circulaire étant en réalité un “juste milieu” entre la facilité de lecture et d'organisation des noms de la liste classique, et le regroupement de l'arbre.

G.M. Ces représentations sont assez classiques dans le domaine. Ca n’est pas qu'il y ait e juste milieu, ou que l'on veuille faire plaisir à l’utilisateur en lui donnant un choix. Chaque communauté en biologie a ses habitudes ...

Le deuxième point positif est la possibilité de cacher certains groupes, et d'afficher d'autres caractéristiques.

Le troisième point positif étant l'utilisation d'une interface style Windows avec les fenètres et les X pour fermer celles-ci et le clic gauche dans le vide pour fermer un menu (pas de perte d'habitude pour un utilisateur de windows). Les miniatures sur certaines espèces sont également très agréables (dommage qu'il n'y en ai pas sur toutes).

G.M. Vous ne parlez pas des mécanismes prévus pour accéder à une inforamtion de bas niveau sur les espèces (les pop-up sur la droite proposant une photo et d'autres informations).

G.M. Votre discussion n'est pas du tout structurée en terme des trois aspects qu'engagent la visualisation: distances opératoires (perception), articulatoire (interaction) et sémantique (interprétation).

/net/html/perso/melancon/Visual_Analytics_Course/data/pages/boissier/solution_homework1_exercise1.txt · Last modified: 2012/04/04 20:58 by melancon