User Tools

Site Tools


lea_antunes:solution_homework2

Projet ABV

Présentation du projet :

Binome : Léa Antunes – Rania Assab

Les données : Données FP7 de la Commission Européenne : 7 th Framework Programme for Research and Technological Development .

Prétraitement des données :

- contribution financière enlever la séparation des milliers

- séparateurs de champs dans csv, pas de « , »

Les questions :

- Y a-t-il des différences sur le nombre d’organisations partenaires entre les projets ?

- Quelles sont les principales organisations (les ‘grands acteurs’ dans la recherche) ? Travaillent-elles sur les mêmes projets de recherche ? Est-ce que ces organisations couvrent plusieurs objectifs stratégiques ?

- Y a-t-il une différence dans la contribution financière de l’union européenne par rapport aux objectifs stratégiques ? Cette différence est-elle liée au nombre de projets par objectif ?

- Quels sont les pays qui contribuent le plus aux projets de l’union européenne ?

Résultats :

Construction du graphe : A partir de la base de données répertoriant les projets de recherche financés par l’UE, on crée un graphe à l’aide du logiciel Tulip :

- Nœuds : Projets de recherche et LUIN-PIC (identifiant de l’organisation partenaire)

- Arêtes : lien entre un projet et une organisation (objectif stratégique, financement…)

Fichier Tulip :

abv_antunes_assab_project_liunpic.tlpx

Traitement : Pour chaque nœud du graphe, on lui associe un type (projet ou liunpic) de manière à pouvoir traiter les deux types de nœuds de manière différente. Chaque type de nœud est placé dans un sous graphe de manière à analyser le degré (nombre d’arêtes) de chaque type de nœuds. En fonction des questions, des sous graphes sont créés afin de permettre une visualisation des nœuds d’intérêts.

Y a-t-il des différences sur le nombre d’organisations partenaires entre les projets ?

Histogramme du degré des projets :

On observe des projets ayant un grand nombre de collaborateurs.

Quelles sont les principales organisations (les ‘grands acteurs’ dans la recherche) ?

Histogramme du degré des organisations :

On observe les organisations collaborant sur un grand nombre de projets : les principales organisations (indiquées par des flèches).

Ces organisations, travaillent-elles sur les mêmes projets de recherche ?

On s’intéresse aux grosses organisations : c’est-à-dire celles qui participent à un grand nombre de projet (ici >140 projets). On crée un sous graphe contenant les principales organisations et les projets avec lesquels elles collaborent.

Graphe des principales organisations et des projets auxquels elles participent : Taille du nœud de liunpic fonction de son degré (le nombre de projets)

Résultats : Réseau interconnecté : les principales organisations travaillent sur des projets similaires (la plupart).

Est-ce que ces organisations couvrent plusieurs objectifs stratégiques ?

Un nouveau sous graphe est créé dans lequel on place les nœuds des ‘principales’ organisations, ainsi que des nouveau nœuds représentant chaque objectif stratégique. Le parcours des arêtes du grand graphe permet de déterminer quels sont les objectifs des projets avec lesquels les organisations collaborent, et ainsi de créer de nouvelles arêtes.

Principales organisations en fonction des objectifs stratégiques des projets auxquels elles contribuent : Taille du nœud de l’organisation est fonction de son degré (le nombre de projets)

Résultats : On observe que les ‘plus grosses ‘ organisations collaborent avec des projets ayant des objectifs stratégiques différents. Le nommbre d'objectifs étant de 27, ces organisations travaillent en moyenne avec 20 objectifs différents. Ces organisations ont donc un grand nombre d’objectifs en commun.

Y a-t-il une différence dans la contribution financière de l’union européenne par rapport aux objectifs stratégiques ?

Un sous graphe, appelé strategic_objectives, est créé dans lequel on y place de nouveaux nœuds représentant les objectifs. Le parcours du grand graphe permet :

- Pour chaque arête : de calculer la somme de la contribution financière de chaque objectif

- Pour chaque nœud : de calculer le nombre de projet pour chaque objectif

Objectifs stratégiques : Taille du nœud est fonction de la contribution financière

Résultats : Objectifs les plus financés :

- 01 Future Networks and Internet

- 22 Feet

- 05 Cognitive Systems and Robotics

- 13 ICT for Health

- e-infrastructures

Cette différence est-elle liée au nombre de projets par objectif ?

Objectifs stratégiques : Taille du nœud est fonction du nombre de projets

Résultats : Objectifs ayant le plus de projet :

- 22 Feet

- 01 Future Networks and Internet

- e-infrastructures

- 05 Cognitive Systems and Robotics

- 13 ICT for Health

Les objectifs les plus représentés sont aussi ceux les plus fiancés. L’objectif ‘01 Future Networks and Internet’ est le plus financé mais seulement le 2ème plus représenté.

Quels sont les pays qui contribuent le plus aux projets de l’union européenne ?

Les données sont chargées dans un nouveau graphe Tulip :

- Nœuds : projet de recherche et Country (pays de l’organisation collaboratrice)

- Arêtes : lien entre les projets et les pays

Fichier Tulip :

abv_antunes_assab_project_country.tlpx

La création d’un sous graphe contenant les nœuds des pays permet d’analyser leur degré. Visualisation des pays : taille des nœuds est fonction du degré (nombre de projet en collaboration)

Résultat : Les pays comme l’Allemagne, la France, l’Italie, l’Angleterre et l’Espagne sont ceux qui collaborent le plus aux projets de l’Union Européenne.

/net/html/perso/melancon/Visual_Analytics_Course/data/pages/lea_antunes/solution_homework2.txt · Last modified: 2015/01/22 09:28 by antunes