Home CV Publications Enseignements Recherche Recherche (bis) Encadrement

Le travail de chercheur

Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.

La meilleure définition qui puisse exister du travail de chercheur

En essayant continuellement, on finit par réussir. Donc : plus ça rate, plus on a de chances que ça marche.

Quelques citations sur la recherche

"When a measure becomes a target, it ceases to be a good measure."

Charles Goodhart (quand on lui a demandé de rentrer ses publications dans Scopus pour évaluation)

"Un et un font un, voilà notre mystère."

Sartre - Les séquestrés d'Altona (quand il a découvert l'algèbre de Boole)

"Quand les directeurs de thèse se font la guerre, ce sont les thésards qui meurent."

Sartre (ou presque) - Le Diable et le Bon Dieu (quand il a pris ses fonctions de directeur de l'école doctorale)

"J'ai transformé, pous n'avoir pas à les résoudre, toutes mes difficultés pratiques en difficultés théoriques. Face à l'Insoluble, je respire enfin."

Cioran - De l'incovénient d'être né (en se moquant de mon travail de recherche)

"Tout ce que nous accomplissons, tout ce qui sort de nous, aspire à oublier ses origines, et il n'y parvient qu'en se dressant contre nous. De là le signe négatif qui marque toutes nos réussites."

Cioran - De l'incovénient d'être né (quand on lui a demandé son avis sur l'intelligence artificielle)

"Alors si je peux me permettre de te donner un conseil, c'est : oublie que t'as aucune chance, vas-y fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher !"

Michel Blanc - Les Bronzés font du ski (qui me conseille fortement de soumettre à une conférence A*)

Les perles des reviwers

Les reviwers font souvent un travail extraordinaire. Ils sont bénévoles et consacrent un temps non négligeable et de gros efforts au bon fonctionnement de la recherche. Mais parfois, on tombe quand même sur des perles. Florilège :

"I don't understand, Doesn't Dijkstra's algorithm do the trick?"

Un reviewer (sur le calcul d'un chemin acceptant dans un automate à pile)

"Reviewer 1: Lemma 1 is false."

"Reviewer 2: Lemma 1 is trivial."

Quand ils ne sont pas d'accord

"The authors may misuse the term "infinite set" in the place of "uncountable set" [...] The reputation takes values in the set [0,1], which is not infinite but uncountable."

Un reviewer d'une conférence A*. De plus, l'ensemble qu'il considère comme "uncountable" est l'ensemble des termes d'une suite...

"L'abstract : we prove that [...] and has a maximum message size of at most Õ (λn²)."

"L'article : Corollary 2. The maximum message size is in Õ (λn²)."

"La conclusion : Moreover, we prove that [...] and uses messages of size at most Õ (λn²)."

"Review: Though not clearly stated, I think that the messages used can be exponential in size."

Un reviewer d'une conférence A* (qui manifestement ne sait pas lire)

"...there's a hardness result "under bandwidth constraint" (I do not know what that means)."

Le même reviewer. Il faut ouvrir un livre de réseaux de temps en temps, mon petit. Sinon, on ne peut pas s'auto-proclamer "expert" dans l'évaluation des reviewers.

"...applying even the most basic algorithms to this relaxed version of the task results in better solutions than the authors provide. Without a bound on stack height, the task becomes a standard distance computation problem as follows [explications foireuses]. In particular, the above construction shows that routes will have at most lambda n - 1 hops [autres explications foireuses] The problem becomes (NP-)hard only if stack height is bounded by smaller values."

Un autre reviewer de la même conférence A* sur le même papier. Il explique sans honte, sans rougir, sans repentir aucun, que la séquence acceptante la plus courte dans un automate à pile est de longueur linéaire en fonction de la taille de l'automate. J'ai déjà mis des 0 à des étudiants de L3 pour ça.